Pour lutter contre l'ouverture des marchés du gaz et de l'électricité, la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP) a appelé à une manifestation le 11 mai à Bruxelles, le jour même où se réunit le Conseil des ministres européens chargés de l'énergie. La directive sur la libéralisation du marché de l'électricité est devenue exécutoire depuis le 19 février et celle sur le gaz devrait l'être l'an prochain. Le porte-parole de la FSESP, Jan Willem Goudriaan, estime que plus de 200 000 emplois ont déjà été perdus dans ce secteur en cinq ans et que «la Commission européenne n'a encore pris aucune mesure pour améliorer cette situation». Il a aussi demandé que les nouvelles compagnies transnationales «respectent les droits syndicaux des travailleurs et les conventions collectives en vigueur dans le secteur». La FSESP rassemble 190 syndicats en Europe et compte plus de 10 millions d'affiliés. AFP