Si d’ici à la fin de l’année, les Etats-Unis ne mettent pas fin au blocage du système d’arbitrage à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), c’est toute l’institution basée à Genève qui perdra de sa pertinence. Le Belge Marc Vanheukelen, ambassadeur européen auprès de l’OMC, décortique les enjeux liés aux pratiques économiques et commerciales du géant chinois. Il évoque aussi les relations transatlantiques et la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.