La faiblesse de l'économie américaine n'épargne personne. La semaine dernière, pour la première fois depuis plus de 6 ans, Cisco annonçait des bénéfices trimestriels en dessous des attentes. De plus, le chiffre d'affaires était de 5% inférieur aux estimations et le management révisait les projections de croissance des ventes pour les deux prochains trimestres. Même si la nouvelle était relativement attendue à la suite des déclarations récentes de John Chambers, l'impact était substantiel.

Le titre perdait plus de 13% mercredi et mettait sous pression l'indice Nasdaq; cette tendance continuait jeudi. Cependant, la faiblesse ne concernait pas toute la technologie. Le secteur des services informatiques était bien orienté, grâce aux excellents résultats de Electronic Data Systems et le franc succès de l'émission publique de KPMG Consulting. Microsoft se comportait relativement bien, aidée par des rumeurs au sujet d'une résolution favorable de son procès.

Le secteur du commerce de détail, un des leaders depuis mi-octobre 2000, subissait des prises de profits après la publication des ventes pour le mois de janvier. Les ventes de janvier étaient dans l'ensemble légèrement meilleures que prévu mais décevantes pour certaines sociétés. Gap Stores enregistrait à nouveau des ventes comparables en baisse sensible pour le mois de janvier et prévoyait des résultats trimestriels en dessous du consensus. Les ventes de Ann Taylor Stores, également spécialisé dans l'habillement, étaient très faibles et cette société annonçait que le trimestre sera nettement inférieur aux prévisions.

Avec la fin proche de la période de publication des bénéfices et la baisse des taux qui est derrière nous, il y a relativement peu de catalyseurs pour stimuler le marché. La prochaine réunion du FOMC est planifiée pour le 20 mars et il n'est pas certain que la Fed abaisse encore une fois les taux avant. Les investisseurs vont certainement se concentrer sur le discours d'Alan Greenspan mardi prochain.