Les marchés des obligations et des actions chinoises sont peut-être respectivement les troisième et deuxième en importance dans le monde, mais la participation internationale reste faible, à un peu plus de 2% des obligations domestiques et près de 7% des actions de type A librement négociées.

Lire aussi: Bonhôte pousse la porte du marché chinois