Horlogerie

Le marché hongkongais a connu son plus fort recul en deux ans

Les ventes de montres à destination de l’ancienne colonie britannique ont reculé de près de 40% en septembre. Le Royaume-Uni, lui, continue de profiter des effets du Brexit

A Hongkong, aucun répit ne se profile à l’horizon. Les ventes de montres suisses y poursuivent leur recul continu. En septembre, cette baisse a même atteint -39,6% à 187,6 millions de francs, ce qui en fait la plus forte contraction observée sur ce marché ces vingt derniers mois, souligne la Fédération horlogère (FH) dans son communiqué publié jeudi.

Dans l’ensemble, les exportations de montres-bracelets dans le monde ont baissé de 5,7% sur une année à 1,7 milliard de francs. En août, les envois de montres avaient représenté une valeur de 1,4 milliard.

Lire aussi: Hongkong est de nouveau le premier débouché des montres suisses (20.09.2016)

Ce recul d’ampleur constaté dans l’ancienne colonie britannique permet au marché américain de revenir sur le devant de la scène. Ainsi, pour la seconde fois cette année, les Etats-Unis ont été en septembre le premier marché d’exportations de montres suisses grâce à sa progression de +4,7% à 193,7 millions. En août, le marché américain avait connu une baisse de plus de 12%.

Le Japon, en troisième position avec ses 127,8 millions, a également retrouvé la croissance (+8,9%) après un passage à vide en août (-27,1%).

Le marché du Royaume-Uni continue de profiter du Brexit

Le rallye anglais continue sa progression spectaculaire. Après une hausse de plus de 23% en août, le Royaume-Uni a fait grimper ses achats de montres de 32,4% en septembre, pour une valeur totale de 120,6 millions de francs. Pour la FH, ce marché «a encore profité des conséquences du vote sur le Brexit», et de l’affaiblissement de la livre sterling par rapport aux autres devises.

Une statistique qui fait écho aux propos tenus par Nick Hayek, directeur général de Swatch Group dans la Handelszeitung de jeudi. Sur ce marché, "les ventes de Blancpain, Omega, Longines, Tissot, mais aussi de Swatch ont considérablement augmenté", a-t-il commenté.

Dans le reste de l’Europe en revanche, «l’Italie, l’Allemagne et la France se sont en revanche inscrites en baisse marquée», note la FH.

Publicité