guerre des consoles

Le marché du jeu vidéo en Suisse s’est accru de 15% en 2014

La nouvelle génération de consoles a soutenu le commerce de détail

En 2014, le marché s’est accru de 15% en Suisse

L’arrivée des consoles nouvelle génération signifie toujours un avant et un après sur le marché cyclique du jeu vidéo. L’année 2014 a été marquée par le lancement de la PlayStation 4 et de la Xbox One (la WiiU étant sortie en 2012). Conséquence: il s’est vendu 255 000 consoles de jeux vidéo en Suisse en 2014, en croissance de 60% par rapport à l’année précédente.

En comptant aussi les jeux, le marché s’est accru l’an dernier de 15% à 244 millions de francs, selon l’institut GfK.

Peter Züger, président de Swiss interactive entertainment association (SIEA), explique: «Le marché est en pleine croissance, que ce soit en termes d’unités comme en valeur. Par contre, les consoles mobiles comme la Nintendo 3DS souffrent beaucoup de la concurrence du développement des jeux sur smartphones et tablettes.»

Marché à deux vitesses

Pour le spécialiste, le marché des logiciels de jeux est à deux vitesses: «D’un côté, les jeux triple A, des superproductions requérant toujours plus de ressources et de temps. Et de l’autre, des petits jeux développés pour les plateformes mobiles ne nécessitant pas plus de 3 ou 4 personnes pour les réaliser. Sur ce marché, la Suisse a une carte à jouer.» A l’image des développeurs zurichois de Giants Software, qui ont réussi à hisser leur jeu Farming Simulator 15 parmi les meilleures ventes de jeux d’ordinateurs en ce début d’année.

Publicité