Comparis, la Cinémathèque suisse, Matisa, DBS Group, les Editions Slatkine, les communes de Rolle et de Montreux, l’hôtel Waldhaus de Flims… L’année passée a vu une explosion des cas de cyberattaques en Suisse. Les tentatives d’intrusion enregistrées par les entreprises helvétiques ont bondi de 65% par rapport à 2020, selon des chiffres publiés lundi par le spécialiste californien en sécurité informatique Check Point Software. Et rien n’indique que 2022 sera plus calme. Bien au contraire, les hackers devenant de plus en plus efficaces. Communes, PME et multinationales tentent de se protéger contre ces attaques, suscitant une demande sans précédent auprès des firmes actives dans la cybersécurité. En réponse, les entreprises suisses ELCA, Hacknowledge ou encore Kudelski musclent leurs offres.