La bourse suisse s’est redressée vendredi peu avant 15h00, après la publication d’un rapport sur l’emploi meilleur qu’attendu en juillet aux Etats-Unis et du recul du chômage, des chiffres très attendus au lendemain d’une lourde chute du marché. L’indice SMI des 20 valeurs vedettes de la bourse suisse ne perdait plus que 0,15% (7,94 points à 5.277,31 points), après avoir ouvert en forte baisse de -3,9%.

De son côté, la bourse de Paris se hissait dans le vert vendredi après-midi, prenant 1,10%, après avoir bondi brièvement de plus de 2%, en partie rassurée par des chiffres de l’emploi américains. A 14h48, le CAC 40 gagnait 36,48 points à 3.356,83 points, dans une séance très volatile et après avoir perdu 3% à l’ouverture.

L’indice vedette Dax de la Bourse de Francfort réduisait ses pertes dans l’après-midi, mais restait extrêmement instable. Vers 13h02 GMT l’indice lâchait 0,80% à 6.363,43 points, contre des pertes dépassant 3% en matinée. Il a même fait une incursion dans le vert de courte durée après la publication des statistiques américaines sur l’emploi.

Finalement, la bourse de New York a ouvert en hausse vendredi, poussant un fort soupir de soulagement devant des chiffres de l’emploi qui lui offrent un peu de répit après les lourdes pertes de la veille: le Dow Jones gagnait 0,45% et le Nasdaq 0,98%. Vers 13h30 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 51,54 points à 11.435,22 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 25,03 points à 2.581,42 points.