La Bourse de Londres a terminé en hausse vendredi, soutenue par la reprise des valeurs technologiques et des télécommunications ainsi que par des données sur l'emploi aux Etats-Unis relançant l'espoir d'un maintien des taux américains. A la fermeture du marché, l'indice Footsie des 100 principales valeurs clôturait sur un gain de 46,4 points soit +0,72% par rapport à jeudi soir, à 6363,5 points. L'indice techMARK montait de 42,97 points, soit +1,25%, à 3475,81 points. Le volume des échanges était estimé une demi-heure avant la fin de séance à 1,01 milliard d'actions. 55 valeurs ont terminé en hausse et 40 en

baisse.

Reprise des valeurs technologiques

Les opérateurs ont été rassurés par les dernières données sur l'emploi et les salaires aux Etats-Unis, qui ont nourri leurs espoirs de voir maintenus les taux lors de la prochaine réunion de la Réserve fédérale le 22 août prochain. Le démarrage décevant de Wall Street a néanmoins bridé la hausse du Footsie.

Les valeurs technologiques et des télécommunications se sont nettement reprises, de manière sélective, après leur déroute de la veille. Bookham (fibres optiques) gagnait 9,3% à 3969 pence, ARM Holdings (conception de puces) 6,1% à 670 pence. Vodafone (téléphonie mobile), plus grosse valeur du Footsie, grimpait de 5,3% à 285,5 pence et Thus (téléphonie) de 4,8% à 130 pence.

Mais Dixons (magasins d'électronique) reculait de 7% à 260 pence, sa filiale Freeserve (serveur Internet) de 2,3% à 281,5 pence, Logica (services informatiques) de 4,1% à 1560 pence et Baltimore Technologies (logiciels de cryptage) de 2,9% à 635 pence.

Les valeurs pétrolières reculaient après leur hausse des derniers jours. BP perdait 1,8% à 597.

Unilever (agroalimentaire, produits ménagers) gagnait 1,1% à 431 pence après des résultats semestriels conformes aux prévisions et l'annonce d'une réorganisation.

AFP