Presque toutes les classes d’actifs perdent du terrain depuis le début de l’année, les actions et les cryptomonnaies affichant les chutes les plus spectaculaires. La «Return Map» de BlackRock, qui mesure les performances des différents instruments financiers, est parlante: depuis janvier, seules trois classes d’actifs ne montrent pas des chiffres rouges, à savoir les matières premières, les infrastructures et le cash (mais ce dernier ne rapporte rien). Les neuf autres catégories, des actions aux obligations, classées par risque et par région, sont toutes en baisse, tout comme l’immobilier. Même l’or, historiquement la valeur refuge par excellence, est en recul sur l’année. Par comparaison, en 2021, cinq classes d’actifs reculaient et en 2020, trois.