Les marchés veulent encore croire à un cessez-le-feu dans la guerre commerciale qui oppose la Chine aux Etats-Unis depuis un an. Les tensions sont montées d’un cran lorsque, comme annoncé, ces derniers ont mis à exécution vendredi leur menace d’augmenter les droits de douane de 10 à 25% sur des biens d’une valeur de 200 milliards importés de Chine. Washington a aussi demandé au service des douanes de se préparer pour surtaxer sur l’ensemble des importations en provenance de Chine (539,5 milliards de dollars en 2018).

Lire aussi: Guerre commerciale: trois scénarios en vue