Un tremblement de terre, puis quelques secousses. Depuis le début de la semaine, l’univers des marchands et fabricants de pétrole tente d’analyser le phénomène historique qui s’est produit lundi soir. Le prix du baril de brut du WTI – l’indice de référence aux Etats-Unis – pour livraison en mai est descendu jusqu’à -37 dollars. En clair, les intervenants du marché ont dû payer pour trouver des acquéreurs de pétrole. Confiné dans son chalet des alpes vaudoises, le patron et cofondateur du négociant genevois Mercuria, Marco Dunand, a suivi cet épisode historique de près.

Le Temps: Avec trois jours de recul, comment analysez-vous ce qui s’est produit lundi?