Marianne Wildi est l’une des rares femmes directrices générales d’une banque cotée en Suisse. Depuis plus de dix ans à la tête de la Hypothekarbank «Hypi» Lenzburg, basée dans la ville argovienne du même nom, elle en a fait un établissement certes encore petit, mais dynamique. N’a-t-il pas été qualifié de banque la plus numérique du pays par le site spécialisé Finews? En décembre, elle a par exemple participé à Swiss Immo Lab, une société d’investissement dans les start-up «prop-tech», soit à l’application des nouvelles technologies à l’immobilier. Au total, elle est partenaire d’une douzaine de fintechs.

«Les dix années ont passé en un éclair. Les changements sont si rapides et les projets numériques si nombreux que je n’ai pas l’impression de le diriger depuis une aussi longue période», déclare-t-elle.