Le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) sera pour la première fois dirigé par une femme. Déjà membre de sa direction, Marie-Gabrielle Ineichen prendra la relève de Jean-Daniel Gerber au 1er avril, a décidé mercredi le Conseil fédéral. Sa nomination n’est pas une surprise, son nom circule dans les médias depuis un mois. L’avocate, qui aura 50 ans cette année, est actuellement déléguée du Conseil fédéral aux accords commerciaux. Elle est en effet responsable depuis avril 2007 du centre de prestations Commerce mondial à la Direction des affaires extérieures du Seco. Au service de la Confédération depuis 1990, Mme Ineichen a notamment travaillé à la Banque mondiale. Elle a aussi fait un passage dans l’économie privée, comme consultante chez McKinsey à Zurich. La nouvelle patronne du Seco parle sept langues, dont le russe et le chinois. Comme son ministre de tutelle Johann Schneider-Ammann, elle est membre du Parti libéral-radical bernois.