Le Suisse Manuel Emch a rejoint en 2019 la marque de montres russes Raketa pour soutenir son développement au niveau international. Avec l’invasion de l’Ukraine en février, il a fallu revoir complètement la stratégie et faire face à l’hostilité de certains marchés. Mais l’homme est un passionné et plus que pour le projet économique, c’est l’histoire de Raketa et les humains qui sont derrière elle pour lesquels il continue à se battre. La marque fera son retour sur la scène internationale à l’occasion des Geneva Watch Days qui se tiendront du 29 août au 1er septembre prochains dans la Cité de Calvin.