Qui y croyait vraiment? Mars One Ventures, l’entreprise qui voulait expédier, en aller simple, des volontaires sur la planète Mars, est en proie à d’immenses difficultés financières. L’entité a été placée sous administration judiciaire le 5 février par la Cour d’appel du canton de Bâle-Ville, où elle était domiciliée après son rachat par la compagnie suisse InFin Innovative Finance en 2016.

La mission Mars One suscitait la controverse et les sourires narquois. Présentée en 2013, elle avait pour objectif de faire décoller dès 2024 un groupe de 24 personnes vers la planète rouge.