Emmanuel Macron ne s’est pas encore emparé du sujet. Concentré sur le respect des consignes de confinement par la population – dont plus de 90% soutient les mesures selon les sondages disponibles –, le président français a jusque-là laissé son ministre de la Santé, Olivier Véran, gérer la crise provoquée par la pénurie de masques chirurgicaux, de réactifs pour les tests du coronavirus et d’équipements de réanimation pour les hôpitaux.

Lire également: Olivier Véran, un ministre français de la santé en position d'accusé