Lombard Odier a vu sa masse sous gestion reculer de 13% au premier semestre par rapport à fin 2021, à 310 milliards de francs. Les avoirs de la banque privée genevoise ont ainsi baissé de 49 milliards par rapport à fin 2021, dont 42 milliards s’expliquent par la performance des marchés. Des sorties nettes de fonds de 7 milliards ont été enregistrées entre janvier et juin, notamment suite au départ d’un client de la plateforme informatique de la banque. Les afflux de fonds ont été positifs dans les deux autres métiers du groupe, la gestion privée et l’asset management. Les revenus opérationnels ont baissé de 4% et le bénéfice net de 5%, à 136 millions de francs.