Le rôle géopolitique des matières premières a été révélé par la guerre en Ukraine. Les ports de la mer Noire sont largement fermés, bloquant les livraisons de ce qui aurait dû représenter un quart des exportations de céréales dans le monde. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Canada boycottent les hydrocarbures russes, une mesure que l’Europe hésite à prendre. Moscou menace de fermer ses gazoducs vers le continent et l’OPEP limite sa production de pétrole.