Analyse

Mauritius Leaks, c’est tout de même un scandale

En pleine expansion, le secteur financier mauricien joue de la fine frontière entre optimisation et évasion fiscales. Une nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation accuse l’offshore de l’île

Après les Paradise Papers publiés en novembre 2017 qui avaient déjà ébranlé l’offshore mauricien, les Mauritius Leaks viennent de remettre ça. Selon une enquête menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), l’île Maurice, plus connue comme une belle destination pour touristes que comme un paradis fiscal, offrirait une plateforme permettant aux multinationales de payer le moins d’impôts là où elles réalisent leurs bénéfices. Ce sont ainsi des milliards qui échappent au fisc de divers pays pour atterrir sur des comptes ouverts dans l’île.

Lire aussi: La révélation des Panama Papers a permis aux Etats de récupérer 1,2 milliard de dollars