Les marchés d’actions sont à nouveau performants en 2021. L’indice SMI des actions suisses gagne 14% depuis le début de l’année, l’indice S&P 500 des valeurs américaines 22%. Une hausse de l’inflation supérieure aux prévisions et la perspective d’une politique monétaire moins accommodante ne semblent guère effrayer les investisseurs. Les achats et ventes d’actions par les dirigeants d’entreprise constituent un critère d’évaluation fréquent parmi les experts. Signalent-ils un niveau raisonnable des bourses ou un signe d’exubérance?