Voici un répertoire qui risque de laisser certains lecteurs perplexes. D’abord, un MBA, tout le monde ne sait pas forcément ce que c’est. Ces formations destinées aux cadres, axées sur la gestion, représentent notamment une opportunité d’acquérir une vision plus transversale des fonctions de l’entreprise et de donner un coup d’accélérateur à sa carrière.

Plusieurs éléments surprendront peut-être ceux qui verront cette liste pour la première fois. Par exemple, le fait que la majorité des MBA soit enseignée en anglais: ces formations très internationales accueillent des étudiants du monde entier et représentent pour les cadres une excellente occasion de se constituer un solide réseau.

Téléchargez notre liste 2019 des MBA romands

Certains lecteurs s’étonneront aussi probablement des étranges sigles qui apparaissent dans les informations détaillant chaque formation. L’AMBA (Association of Masters of Business Administration) au Royaume-Uni ou l’EQUIS (European Quality Improvement System), par exemple, sont des associations qui certifient la qualité des programmes.

Davantage de programmes en ligne

Pour ceux qui ont effectué ou qui souhaitent suivre un MBA, ce répertoire représentera sans doute une mine d’informations dans laquelle ils découvriront peut-être des nouveautés. Car nous actualisons chaque année la liste en contactant les institutions pour qu’elles nous fassent part d’éventuels changements.

Lire également: Se former entre business et durabilité

Détail d’importance: il ne s’agit pas d’un classement sur des critères qualitatifs, mais bien d’un répertoire par ordre alphabétique. Qui informera les amateurs et sera l’occasion d’observer les tendances annuelles. Un exemple: de nouveaux MBA en durabilité ont vu le jour, comme l’explique l’article que vous avez lu à la page précédente.

Autre nouveauté, l’Institut de finance et management propose désormais une nouvelle spécialisation en transformations numériques. Un ajout dans l’air du temps, tout comme les programmes en ligne que les écoles sont de plus en plus nombreuses à proposer. Pour mieux coller au besoin des professionnels qui souhaitent toujours davantage continuer à se former.