Les progrès de l’intelligence artificielle (IA), à savoir l’ensemble des technologies permettant aux machines de reproduire les capacités cognitives d’un être humain, impliqueront la refonte d’au moins deux institutions, à savoir les médias et les acteurs de la politique antitrust. Faute de quoi, nos démocraties vacilleront.

Lire aussi: Rolando Grandi: «Le Covid est un accélérateur de l'intelligence artificielle»