Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Migros collabore avec le groupe de distribution de médicaments Zur Rose
© Keystone

Commerce de détail

Des médicaments aussi à la Migros 

Le géant du commerce de détail Migros accueillera des pharmacies dans ses filiales dès 2017. Ces surfaces seront gérées par la pharmacie et grossiste Zur Rose, principalement active en ligne.

Migros se lance dans la pharmacie. «Par cette décision stratégique d'entrer sur le marché des pharmacies, nous continuons à mettre en oeuvre notre initiative de promotion de la santé», a dit Andrea Broggini, président du conseil d'administration de Migros lors d'une interview avec Le Matin Dimanche. Le géant orange autorise pour la première fois une entreprise tierce à s'installer dans ses rayons.

La première pharmacie Shop-in-Shop, entièrement intégrée dans la surface commerciale de Migros, devrait ouvrir ses portes dans la filiale de la Marktgasse à Berne en été 2017. Si le succès est au rendez-vous, des emplacements seront ouverts dans les grandes Migros qui ne possèdent pas encore de distribution de médicaments, précise M. Broggini. Le potentiel est estimé à 50 pharmacies, selon Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung.

Concept inédit

Le concept de Shop-in-Shop est inédit dans le domaine des pharmacies. Il s'agit de la première pharmacie de Suisse à s'implanter sur la surface de vente d'un détaillant, indique dimanche le groupe Zur Rose dans un communiqué. Son directeur général, Walter Oberhänsli, est convaincu de la pertinence du concept et de la coopération avec Migros.

Le concept de pharmacie intégrée propre au groupe Zur Rose comprend un assortiment complet de médicaments prescrits sur ordonnance et de médicaments en vente libre, ainsi que d'autres articles, comme des cosmétiques, selon un communiqué diffusé dimanche par Migros.

Les prix de la pharmacie par correspondance sont, en moyenne, inférieurs de 12% aux prix usuels du marché en Suisse. Ces conditions s'appliqueront également à l'ensemble de l'assortiment de la pharmacie de la Marktgasse.

Grâce à une technologie de pointe comportant un système entièrement automatisé de stockage et de remise des produits, le groupe Zur Rose, qui a fait un chiffre d'affaires de 434,3 millions de francs au premier semestre 2016, proposera l'intégralité de l'assortiment de pharmacie sur une petite surface de vente, entre 30 et 50 m2.

Le concept de Coop est différent

Le groupe Migros voit une opportunité stratégique sur le marché de la santé, à cause du vieillissement de la population. Migros est déjà actif dans ce domaine. Le géant orange a repris les cabinets de Medbase et les centres de santé Santémed, actifs dans la médecine ambulatoire.

Fabrice Zumbrunnen, directeur du département du personnel, des affaires culturelles, sociales et loisirs de la Fédération des coopératives Migros (FCM), avait indiqué en avril que le chiffre d'affaires du secteur Santé devrait atteindre 1% de celui du groupe FMC d'ici cinq ans, soit 270 millions de francs.

Coop exploite depuis 2000, grâce à la joint-venture avec le groupe pharmaceutique Galenica, les pharmacies Coop Vitality. Celles-ci ne sont cependant pas intégrées dans les magasins Coop. Selon les données de la page Internet, le réseau de filiales compte actuellement 68 pharmacies et devrait être élargi à 100 à moyen terme.


 

A lire aussi:

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)