Si le projet se concrétise, Romont est en passe de décrocher le gros lot. Les autorités communales et la promotion économique du canton de Fribourg discutent depuis plusieurs mois avec la société européenne AGE International de l'implantation de deux usines et de la création de quelque 750 emplois dans le chef-lieu glânois.

«L'investissement évoqué se monte à quelque 350 millions de francs», affirme Roger Brodard, syndic de Romont, qui confirme une information révélée lundi par le quotidien Le Matin. AGE International projette de construire en terres fribourgeoises des tracteurs d'avions ainsi que des containers utilisés dans les aéroports. «Sur les 750 emplois annoncés, 300 à 350 devraient être des postes d'ingénieurs», précise Roger Brodard. L'entreprise veut acheter 150000 mètres carrés de terrains. «Elle ambitionne d'être opérationnelle à l'horizon 2011, ce qui signifie que les travaux doivent démarrer au plus tard au début 2009», ajoute Jean-Claude Cornu, préfet de la Glâne.

Projet «à un stade avancé»

Contacté par Le Temps, Christoph Aebischer, de la Promotion économique fribourgeoise, confirme qu'il y a des contacts avec AGE International depuis l'automne dernier. Les discussions «sont à un stade assez avancé, mais il est prématuré d'en dire plus.»

Pour l'heure, «il n'y a pas d'engagement écrit», souligne de son côté le syndic de Romont. D'où une relative prudence. Il faut dire qu'AGE International demeure difficile à cerner. Ni la commune de Romont ni la préfecture ne connaissent son chiffre d'affaires. Roger Brodard indique simplement que la société fait partie d'un groupe basé en Irlande.

Selon Le Matin, AGE International dispose d'un site de recherche et développement à Rennes, en Bretagne, et opère en sous-traitant à des usines dans l'Hexagone et en Espagne. Ses carnets de commandes seraient pleins jusqu'en 2015.