Automobile

Même si Elon Musk dort à l’usine, le rythme de production de Tesla inquiète

Le constructeur automobile ne devrait pas tenir ses objectifs, surtout concernant le Model 3

Elon Musk ne dort plus à l’hôtel. Il fait du camping sur le toit de l’une de ses usines, pour éviter de perdre 30 minutes de trajet pour se rendre à l’hôtel le plus proche. Le directeur de Tesla n’a plus une minute à lui alors que les soucis s’accumulent pour le fabricant californien de voitures électriques haut de gamme. Dans la nuit de mercredi à jeudi, à l’occasion de la publication de ses résultats pour le troisième trimestre, Tesla a clairement indiqué que les promesses de production du Model 3, véhicule essentiel pour le fabricant, ne seront pas tenues.

Elon Musk et son feu de camp, sur le toit de l'usine Tesla:

Depuis des mois, Elon Musk promet qu’il produira 500 000 véhicules en 2018, après avoir atteint le chiffre de 84 000 unités l’an passé. Les chiffres dévoilés jeudi soir montrent que cet objectif ne sera sans doute pas atteint. Le directeur avait assuré que 5000 Model 3 sortiraient d’usine chaque semaine d’ici à fin 2017. Désormais, ce but est reporté à mars 2018 – «c’est un petit changement», a glissé Elon Musk lors d’une conférence téléphonique, semblant fatigué, selon des médias américains. En octobre, Tesla avait déjà révélé n’avoir produit entre juillet et septembre que 260 exemplaires du Model 3, contre un objectif initial de 1500 unités.

Lire également: Accusée de tromperie, Tesla se défend via Elon Musk

Code à réécrire

Elon Musk a continué à parler de «goulots d’étranglement», sans être plus précis. Le fabricant a aussi eu des soucis avec un fournisseur pour ses batteries, forçant le constructeur à réécrire une grande partie du code informatique pour celles-ci – «c’est pour cela que j’ai passé tant de longues soirées à la Gigafactory», a lâché Elon Musk. Basée dans le Nevada, cette usine produit les batteries de Tesla, alors qu’en parallèle le fabricant ne possède pour l’heure qu’une seule ligne de production des véhicules à Fremont, en Californie. Tesla a confirmé jeudi soir avoir l’intention de créer une autre usine en Chine.

Lire aussi: L’aventure chinoise de Tesla sera risquée

Selon Bloomberg, Tesla devrait produire environ 10 000 Model 3 cette année, soit moins de 10% de ce qui était précédemment avancé. Plus de 400 000 clients ont déjà préréservé cette voiture, vendue 35 000 dollars, et pour laquelle ils ont effectué un dépôt de 1000 dollars.

Perte historique

Alors que les soucis de production inquiètent, d’autres facteurs viennent troubler les nuits d’Elon Musk. La perte trimestrielle (620 millions de dollars) est le plus élevée de l’histoire de la société. Plus de 1,4 milliard de cash ont été dépensés en trois mois, dus aux investissements, et c’est là aussi un record. Tesla, qui vient de licencier 400 employés dans des circonstances peu claires, fait en plus face à une fronde des syndicats. Mais les investisseurs ne brûlent pas encore totalement Tesla: dans les échanges hors bourse, jeudi soir, le titre ne reculait que de 5,5%. La société vaut 50 milliards de dollars. A titre de comparaison, Ford a vendu 6,6 millions de véhicules en 2016 et vaut 49 milliards de dollars.

Publicité