Combien coûte Office? La suite bureautique de Microsoft vaut entre 600 et 800 francs, croit-on encore. Erreur: en Suisse, la version pour particuliers est actuellement vendue 129 francs en moyenne. Et les soldes ne sont pas terminés. Microsoft a annoncé le développement d'une version gratuite d'Office, utilisable via Internet.

Avec ces initiatives, la firme de Redmond joue gros. Lors de sa dernière année fiscale, la division Business de Microsoft - constituée quasi exclusivement d'Office -, a représenté 31% du chiffre d'affaires du groupe, et un bénéfice de 12,4 milliards de dollars. Actuellement, 500 millions de personnes utilisent Office et ses logiciels dont Word, Excel ou PowerPoint, «mais très peu nous payent», a affirmé Chris Capossela, l'un des responsables d'Office. Face à un taux élevé de piratage et la concurrence toujours plus importante de suites gratuites - tel OpenOffice ou les solutions en ligne de Google -, Microsoft réagit. La prochaine version d'Office, baptisée «14», sera aussi disponible via Internet. Ce sera une version allégée de la suite bureautique, mais utilisable via tous les navigateurs, de Firefox à Safari. Microsoft songe à afficher de la publicité autour de son application, mais aussi à proposer un abonnement mensuel ou annuel aux entreprises qui utiliseront Office 14 en ligne. Des liens existeront avec la version classique. Ainsi, si un document est modifié sur son ordinateur, il le sera aussi en ligne. Microsoft n'a pas annoncé de date de lancement pour Office 14 - ce ne sera sans doute pas avant 2010.

Baisse de 40% en Suisse

D'ici là, ce sont les soldes. Depuis fin octobre, et pour une durée de huit semaines, la version «Home and Student» d'Office est vendue au prix moyen de 129 francs en Suisse, contre 219 francs auparavant. Microsoft Suisse affirme qu'il ne s'agit pas d'une réponse à Google ou à ses autres concurrents, mais d'une action avant Noël et d'une initiative contre le piratage. Vu les stocks commandés par les revendeurs, il est possible que la promotion dure jusqu'à janvier, voire février 2009.