Pour mettre leurs théories à l’épreuve de la réalité, les chercheurs en économie ont de plus en plus souvent recours à la méthode expérimentale. Ainsi les trois récents Prix Nobel d’économie, Abhijit Banerjee et Esther Duflo du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Michael Kremer de l’Université de Harvard, ont réalisé des travaux expérimentaux novateurs dans le domaine de la réduction de la pauvreté.

A l’aide d’expériences soigneusement conçues, comme celles qu’utilisent les sciences naturelles, ils ont étudié par exemple l’impact de la médecine préventive gratuite sur la prospérité économique des pays émergents. Grâce à leurs expériences, on comprend mieux quelles sont les mesures efficaces contre la pauvreté, et où il convient d’investir les ressources disponibles. Ces travaux représentent une contribution constructive de la science économique au débat politique.