La hausse des taux d'intérêt produit deux effets sur les marchés financiers. D'une part une baisse du prix des actifs financiers, d'autre part une augmentation de la volatilité.

En théorie, les hedge funds devraient bien résister dans ce genre d'environnement car le modèle classique veut que cette catégorie de fonds de placement se couvre contre les risques de marché et notamment contre la baisse des Bourses. En pratique, beaucoup de hedge funds se sont passablement éloignés du modèle classique pour prendre des risques de marché, en raison du tarissement des occasions d'arbitrage dont ils profitaient ou de la tentation que représente la hausse des Bourses. De ce fait, une hausse des taux et une chute des marchés sont susceptibles de produire des effets comparables à ceux vécus dans l'investissement traditionnel: à court terme des pertes, puis un meilleur rendement en raison des taux d'intérêt plus élevés dont peuvent profiter les investisseurs. Cela dit, les hedge funds, qui ont l'avantage d'une grande flexibilité s'agissant des instruments qu'ils peuvent utiliser, ont les moyens de mieux tirer leur épingle du jeu dans des marchés difficiles.

En outre, la plupart des hedge funds sont gérés par de petites entreprises indépendantes dont les propriétaires s'impliquent directement dans les décisions d'investissement. Cette organisation décentralisée crée une forte incitation chez les gérants à donner le meilleur d'eux-mêmes. Dans les grandes entreprises au contraire, les responsabilités sont souvent diluées, le processus d'investissement peut être lent et les conflits d'intérêts sont fréquents.

Enfin, l'industrie des hedge funds attire un grand nombre de talents qui peuvent mieux s'exprimer en fonctionnant comme indépendants. Ces talents peuvent être doués d'un meilleur sens de l'anticipation des marchés que la moyenne ou être détenteurs de quelque secret ou découverte qu'ils comptent exploiter.

Les hedge funds sont donc généralement mieux armés pour aborder les marchés à taux élevés et à forte volatilité que l'industrie financière traditionnelle. Les fonds qui basent leur stratégie sur la finance comportementale trouvent un terrain particulièrement riche en opportunités. Les marchés turbulents exercent une pression psychologique intense sur les acteurs financiers et les poussent à commettre des erreurs, ce dont profitent certains hedge funds.