A mi-chemin de la semaine de la finance durable, qui se tient actuellement à Genève, le microcosme financier réfléchit déjà à l’étape suivante: pérenniser la manifestation et imposer Genève en tant que capitale mondiale des investissements responsables. Il faudra des moyens supplémentaires et surtout des vecteurs pour porter ces messages. Est-ce le moment de réunir les deux entités qui assurent actuellement la promotion et la défense de la place financière, à savoir la Fondation Genève Place Financière et Sustainable Finance Geneva (SFG)? Ou de créer une nouvelle structure?

Pierre Maudet a jeté ce pavé dans la mare mardi, dans un entretien avec l’agence AWP. Pour le conseiller d’Etat genevois, l’approche bicéphale n’est plus adaptée et la durabilité devrait être intégrée dans la gouvernance de la place financière genevoise. Actuellement, la Fondation Genève Place Financière, très orientée sur la gestion de fortune, s’occupe du lobbying et des conditions-cadres. L’association Sustainable Finance Geneva fait pour sa part la promotion de la finance responsable.