Réparation

Migros constate qu'il y a moins d'objets à réparer

Le distributeur va fermer son atelier de réparation à Gossau, dans le canton de Saint-Gall

Migros va fermer son site de réparations à Gossau (SG) en juin 2016, faute de rentabilité. Au total 26 collaborateurs sont concernés par la mesure de restructuration. Un plan social est prévu. La division Migros-Service compte en tout quatre ateliers de réparation spécialisés dans différents secteurs d’assortiment, à Bülach (ZH), Berne, Genève et Gossau, indiquait mi-octobre la Fédération des coopératives Migros (FCM) dans un communiqué. Or, depuis plusieurs années, le nombre de mandats de réparation est en net recul, ce qui en résulte des surcapacités.

Les nouveaux produits coûtent de moins en moins cher et ne valent souvent pas la peine d’être réparés, constate le géant orange. En outre, un nombre croissant d’articles est échangé plutôt que réparés. Dès lors, la FCM a décidé de reporter les prestations de l’atelier de Gossau à partir de juin prochain sur les trois autres sites, qui auront ainsi plus de travail.

La Fédération assure qu’elle mettra tout en œuvre pour trouver des solutions socialement acceptables pour les salariés affectés. Ceux-ci bénéficieront d’un plan social dans le cadre de la convention collective de travail (CCNT). «Jusqu’à la fermeture du site, nous aiderons les collaborateurs à trouver un nouvel emploi, à l’interne ou dans une autre entreprise», a indiqué à l’ats Martina Bosshard, porte-parole de la FCM.

Les quatre ateliers de Migros-Service assument la livraison à domicile, le montage à domicile, les réparations ou la commande de pièces détachées de produits achetés auprès de l’enseigne. Le site de Genève notamment emploie 27 personnes, a précisé Martina Bosshard.

Publicité