Qu’ont en commun les fréquences de téléphonie mobile, l’électricité, les quotas de pêche et les créneaux d’atterrissage dans les aéroports? Tous ont profité des travaux de Paul Milgrom, 72 ans, et Robert Wilson, 83 ans.

Les deux économistes américains se sont vu remettre lundi le Prix Nobel d’économie pour avoir «amélioré la théorie des enchères et inventé de nouveaux formats d’enchères», selon l’Académie suédoise des sciences, qui considère que les découvertes des deux enseignants de l’Université Stanford, en Californie, «ont profité aux vendeurs, aux acheteurs et aux contribuables du monde entier». Jusqu’ici, aucun travail sur les enchères n’avait reçu la prestigieuse récompense suédoise.