Gestion de fortune

Mirabaud a augmenté son bénéfice de près de 50% en 2018

La banque privée genevoise a redressé son activité de courtage, mais perdu des actifs dans la gestion institutionnelle l’an dernier. Elle gérait 32,3 milliards de francs fin 2018

+28% en 2017, +47% en 2018: Mirabaud enchaîne les augmentations spectaculaires de son bénéfice ces deux dernières années. Pas de quoi déclencher une excitation particulière pour Yves Mirabaud néanmoins, l’associé senior de la banque genevoise insistant sur la progression des revenus (+37 millions), due à plusieurs facteurs, et le contrôle des charges en 2018. Mirabaud gérait au total 32,3 milliards de francs fin 2018, contre 34 milliards un an plus tôt.

La forte progression du résultat net, qui a atteint 59,6 millions de francs l’an dernier, a notamment été alimentée par «le retour de l’activité de courtage dans les chiffres noirs, après plusieurs années difficiles, détaille Yves Mirabaud, rencontré dans les locaux rénovés de la banque. Nous avons choisi de le faire évoluer vers des activités moins volatiles et plus prévisibles, et surtout qui peuvent servir de support à la gestion privée.» Le courtage représente environ 10% des revenus de la banque et emploie actuellement moins de 100 collaborateurs, contre plus de 120 à 130 par le passé.