Les Suisses sont apparemment nombreux à vouloir vendre leur bien immobilier. Au niveau national, les offres de biens immobiliers ont bondi de 73% entre octobre 2021 et fin juin 2022 dans le résidentiel. La tendance a été encore plus marquée en Suisse romande. Vaud, Fribourg et Neuchâtel atteignent même un doublement du nombre d’annonces sur cette période. Comment expliquer cette hausse? Dans quelle mesure cette offre pléthorique se traduit-elle par des ventes, dans un contexte d’inflation et de remontée des taux d’intérêt?