L’histoire sera peut-être injuste pour Olaf Swantee. Elle retiendra sans doute avant tout l’échec du rachat d’UPC par sa société. Et pourtant, le désormais ex-directeur de Sunrise – l’opérateur a annoncé vendredi son remplacement avec effet immédiat par André Krause – pourra défendre un bilan remarquable. Depuis 2016, Olaf Swantee a transformé Sunrise non seulement en une machine à créer du cash, mais aussi à concurrencer Swisscom de manière très efficace.

A ce sujet, lire: Après l’affaire UPC, le patron de Sunrise s’en va