Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
/REUTERS
© © Issei Kato / Reuters

Japon

Mitsubishi Corp. dans le rouge en 2016-2017

Le groupe japonais Mitsubishi Corp. a présenté des chiffres dans le rouge pour 2016-2017. Cet accident de parcours inédit est notamment lié au ralentissement du secteur automobile en Asie. Un rebond est attendu

La première maison de commerce japonaise, Mitsubishi Corporation, a annoncé mardi une perte nette en 2015-2016, ce qui n'était jamais arrivé depuis la publication de ses comptes consolidés débutée en 1969-1970. Toutefois, un regain est espéré cette année.

Ce géant du négoce a affiché un solde net négatif de 149,4 milliards de yens (1,2 milliard d'euros), contre un gain net de 400 milliards l'année précédente, en raison d'une chute de ses revenus et d'une importante charge exceptionnelle principalement liée à des activités du cuivre au Chili.

Le chiffre d'affaires a plongé de 9,7% à 6.925,6 milliards de yens, en partie du fait de la baisse des cours du pétrole, et le groupe a déploré une perte d'exploitation de 92,8 milliards de yens contre un bénéfice de 574,7 milliards un an auparavant.

Mitsubishi Corporation a surtout souffert de mauvaises conditions du marché de l'énergie et des matières premières, ce qui l'a obligé à enregistrer d'importantes dépréciations.

Un bénéfice net de 250 milliards de yens escompté pour 2016-2017

Il a aussi déploré «un ralentissement du secteur automobile en Asie et une détérioration du marché du traationnsport maritime», ainsi qu'un contre-coup dû à un facteur comptable dans le domaine des produits du quotidien (aliments, santé, textile...).

Lire aussi: L'action Mitsubishi Motors plonge après l'aveu de manipulation de données

Toutefois, même s'il estime que les conditions dans le négoce des ressources resteront difficiles durant l'exercice débuté le 1er avril, des bénéfices réguliers devraient être dégagés dans les autres domaines (infrastructures, équipements industriels).

Le groupe, qui publie ses comptes selon les normes IFRS, escompte pour 2016-2017 un bénéfice net de 250 milliards de yens, essentiellement constitué des profits des activités hors ressources naturelles/matières premières.

Il n'a en revanche pas donné de prévisions de chiffre d'affaires ni de gain d'exploitation.Le titre Mitsubishi Corp. gagnait environ 3% à la Bourse de Tokyo après la publication des comptes. 

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)