Les pratiques de rémunération n’ont que peu évolué pendant ces dernières décennies, mais il pourrait en être tout autrement dans un futur proche. Explorons les ferments de cette révolution qui pointe déjà ses prémices. Le plus évident d’abord: une évolution technologique exponentielle. Conséquences en entreprise: la durée de vie d’une compétence, qui se comptait auparavant en dizaines d’années, ne cesse de se réduire, et donc de s’apprécier sur le marché. Cela nécessite une intelligence pointue des pratiques salariales, et une agilité renforcée pour adapter en temps réel les rémunérations à ces transformations. C’est exactement l’inverse avec les systèmes actuels, basés essentiellement sur le salaire de base, lui-même adossé à une structure salariale et des fonctions relativement rigides.

Lire égalementMercato des cadres, une entreprise à risques