Vos finances

La moitié des retraités américains sont à la peine

Les seniors américains ont souvent un revenu de remplacement inférieur à leurs attentes et sont toujours plus nombreux à travailler même après 70 ans

La retraite devient un exercice toujours plus compliqué. Pour Pascal Bruckner, c’est «l’exemple même d’une conquête qui se transforme en calamité pour ses bénéficiaires» (Une Brève Eternité, Grasset, 2019). C’est le cas par exemple aux Etats-Unis. La majorité des Américains n’épargnent pas assez pour maintenir leur niveau de vie à la retraite, selon diverses études (voir celle du Stanford Center on Longevity). Il en résulte une détérioration du niveau de vie à la retraite. Mais qui subit vraiment une détérioration? Combien de seniors travaillent pour obtenir un revenu d’appoint?

Lire aussi: Beaucoup d’entreprises américaines ferment leur caisse de pension