Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le livre «La magie des montres, découvrir simplement l’horlogerie» décrypte ce qu’une montre peut dire de celui qui la porte.
© Keystone/SALVATORE DI NOLFI

Lecture

Le monde horloger a son «Lonely Planet»

Louis Nardin publie un ouvrage à l’attention des curieux et des potentiels acquéreurs de belles montres, en tant qu’ancien journaliste spécialisé dans le domaine horloger

Voilà une piste pour sortir du dédale inextricable de l’horlogerie. «La Magie des montres, découvrir simplement l’horlogerie» (paru à compte d’auteur en français et en anglais) se veut un guide d’introduction aux fondamentaux de l’horlogerie fine. Publié cet automne, il se présente comme un petit grimoire avec couverture matelassée, timbrages et jaquette couleur or. Cet exemplaire est élaboré à la manière des modes d’emploi fournis avec les garde-temps. Le journaliste Louis Nardin, originaire de La Chaux-de-Fonds (NE), raconte son initiation à l’univers des montres et transmet cette passion, un peu comme un ami qui donnerait des conseils sur ce que l’auteur considère comme des talismans à la dimension onirique.

Montre en main

Fort de presque dix ans de journalisme horloger, Louis Nardin narre les raisons d’être artisanales de cette industrie, en décrivant ce qu’une montre peut dire de celui qui la porte, selon le modèle ou la marque choisie. Il passe également en revue l’histoire de la mesure du temps, à partir de la clepsydre jusqu’à la montre-bracelet. Il vante les qualités hypoallergéniques de certains matériaux et raconte les étapes de la fabrication des montres, l’émaillage des cadrans ou le sertissage des diamants. Il apporte également des détails curieux: qui savait que les applaudissements représentent de véritables chocs pour ces délicats mécanismes?

Dans un deuxième temps, de la lunette à la corne de buffle, en passant par le remontoir et l’aiguille feuille, Louis Nardin devient plus technique et dépeint méticuleusement l’anatomie de la montre ou du chronographe, leurs capacités de mesure du temps et de ses intervalles… pratique pour qui souhaite mieux connaître la pièce à son poignet, novice, collectionneur ou même adepte de la montre connectée!

La magie de l’objet

Entre savoir-faire traditionnel et démocratisation du produit de luxe, ce guide, inspiré directement des célèbres guides de voyages «Lonely Planet», permet de concevoir les garde-temps comme un cadeau, un patrimoine ou un sujet artistique. Audacieux et attentif à l’objet qu’il dissèque et commente sur le ton d’une conversation décontractée, l’auteur laisse parfois de côté l’immense travail d’ingénierie à la source de ces miracles de précision, mais atteint son objectif: le lecteur détient concrètement les clés élémentaires à la compréhension de la montre, du processus dont elle résulte et de la manière d’en prendre soin.


Louis Nardin, «La Magie des montres. Découvrir simplement l’horlogerie», Editions Watchprint.com, 2016. 224 p.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)