Transferts

Monito remporte le Prix Strategis

La start-up lausannoise a créé un site de comparaison des services de transfert d’argent à l'international

Décerné chaque année depuis vingt-cinq ans par HEC Espace Entreprise, le Prix Strategis a récompensé lundi soir à Lausanne la start-up Monito (ex-TawiPay) parmi cinq finalistes. Venant de toute la Suisse, elles étaient 70 en début de compétition.

Lancée en 2013, la société propose un outil de comparaison des services de transfert d’argent à l'international. Sa plateforme permet d’offrir de la transparence en ce qui concerne les frais de transfert ou les marges sur les taux de change.

Installée dans l’espace de coworking lausannois Gotham, la jeune pousse a doublé son équipe et compte actuellement sept collaborateurs. «Nous enregistrons une forte croissance, constate François Briod, cofondateur de Monito qui aimerait devenir le «Booking» des transferts d’argent à l’international. Nous avons multiplié par dix le nombre d’utilisateurs. Près de 200 000 visites sont enregistrées chaque mois et des milliers de transferts ont lieu via notre plateforme.»

Lire aussi: TawiPay séduit des investisseurs

Déjà mis en avant par le magazine américain Forbes, Monito s’attend à multiplier ces chiffres par dix ces trois prochaines années. En 2018, elle espère aider ses utilisateurs à transférer quelque 100 millions de dollars.

Environ 450 prestataires analysés

Monito répond à une demande. Chaque année, des millions de migrants autour du monde envoient des milliards de dollars dans leur pays d’origine pour soutenir leur famille. Mais une partie importante de ces sommes n’atteint jamais leurs proches, en raison de frais de transfert élevés.

«En effet, pour chaque transfert de 100 dollars, le destinataire ne recevra en moyenne que 92 dollars, peut-on lire sur le site de l’entreprise, qui compare et analyse plus de 450 prestataires de transfert. Envoyer de l’argent autour du monde est un processus complexe et opaque. Il existe beaucoup d’options différentes, les informations ne sont pas claires sur les frais et les taux de change appliqués.»

«Nous avons des accords avec certains opérateurs de transfert, ce qui nous permet de financer nos opérations. Cela nous permet également d’assurer que l’information que nous fournissons est toujours aussi précise et transparente que possible», explique François Briod, qui a fondé son entreprise avec son frère Pascal et avec Laurent Oberholzer.

Levée de fonds en cours

La start-up, qui réalise actuellement une nouvelle levée de fonds, a déjà récolté 1,5 million de francs auprès notamment de l’ex-patron de Western Union Angleterre A. J. Hanna, de Stéphane Pictet, MKS Alternative Investments, ou Alexander Osterwalder, l’auteur du best-seller de la création d’entreprise Business Model Generation. Le Prix Strategis, octroyé lundi, offre 50 000 francs supplémentaires à Monito, somme qui permettra notamment d’investir dans la marque.

Eyeware à Martigny, SamanTree Medical à Lausanne, les start-up zurichoises Haelixa et Inositec figuraient également parmi les cinq finalistes du Prix Strategis. Celui-ci a découvert, depuis sa création, des jeunes pousses devenues des leaders dans leur domaine, à l’exemple de LeShop ou Jobup.ch.

Publicité