C’est la rançon de la gloire. La nature, et donc pour la Suisse, la montagne, est devenue un incontournable du temps libre depuis le début de la pandémie, des confinements et des restrictions de voyages. L’envie d’air pur et le besoin d’avoir son propre logement, couplés à la difficulté de viser les Canaries, la Thaïlande ou le Mexique pendant l’hiver, ont provoqué une ruée vers les logements de montagne, particulièrement dans les stations équipées de remontées mécaniques.