Une fuite en avant? La Russie de Vladimir Poutine s’apprête à franchir un nouveau pas qui ne manquera pas de provoquer un tollé international. La Douma s’apprête à passer une loi qui autoriserait l’Etat à nationaliser les actifs russes d’entreprises étrangères ayant suspendu leurs activités dans le pays. Plus de 250 sociétés européennes, américaines et japonaises sont concernées.