«Chindia». Cette idée inventée il y a quelques années pour marquer l’émergence de deux géants d’Asie n’est plus qu’une chimère. En réalité, la poussée du nationalisme indien à l’encontre de la Chine empoisonne les relations bilatérales un peu plus chaque jour.

Lire aussi: Narendra Modi, grand admirateur de Donald Trump