Elles sont porte-parole, cheffe de la responsabilité sociale de l’entreprise ou passent simplement le micro. Dans la très conservatrice industrie des matières premières, les femmes sont la plupart du temps reléguées à des rôles secondaires. Mercredi, les organisateurs du FT Commodities Global Summit de Lausanne ont souhaité démontrer qu’elles savent aussi faire preuve de leadership.