Une carte de paiement sans frais, cinq retraits gratuits par mois, des paiements sans commission à l’étranger… Arrivée le 3 septembre en Suisse, la néobanque allemande N26 propose une offre très compétitive pour les particuliers avec l’objectif de concurrencer les banques traditionnelles. A la différence de sa concurrente directe, Revolut, N26 ne fournit pas d’IBAN suisse, mais uniquement l’ouverture d’un compte en euros.