Rien de plus éloigné du monde agroalimentaire. C’est pourtant bien depuis le quartier général des services spatiaux et de défense d’Airbus, à Toulouse, que Nestlé a choisi lundi de faire le point sur Starling. Un projet mené en collaboration avec le groupe aéronautique européen et la fondation environnementale Earthworm, basée à Nyon.

Starling, c’est le nom d’un système satellitaire lancé en septembre 2018. Il doit permettre, depuis l’espace, de scanner les terres arables afin de lutter contre la déforestation.