C’est habituellement le chiffre le plus attendu, lorsque Nestlé publie ses résultats: la croissance organique, qui témoigne de la progression du chiffre d’affaires attribuable aux seules ventes du groupe, s’est envolée à 8,1% sur un an au premier semestre – les ventes ont, elles, atteint, 41,8 milliards de francs (+1,5%). Sur le seul deuxième trimestre, la progression est de 8,6%, a annoncé le groupe jeudi. Corrigée de l’inflation, la croissance interne atteint 6,8%.

«La plupart des zones géographiques et des catégories ont contribué à cette performance», s’est félicité l’administrateur délégué du groupe, Mark Schneider, lors d’une conférence en ligne, saluant la solide croissance attribuable au commerce de détail et le rebond constaté dans les canaux hors domicile.