Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
n/a
© Nestlé

Agroalimentaire

Nestlé lance son sucre light

Le groupe veveysan, qui a vendu sa division confiserie aux Etats-Unis, change la recette de l’une de ses barres chocolatées les plus emblématiques. La Milkybar Wowsomes contiendra 30% de sucre en moins. Sa version suisse devra attendre

Nestlé avait promis fin 2016 une révolution sucrière. Elle aura mis près d’un an et demi à se décliner commercialement. La Milkybar Wowsomes est la première barre chocolatée à utiliser la nouvelle formule du groupe veveysan. Celle-ci doit permettre de réduire la teneur en sucre de 30% en comparaison à un produit équivalent, a annoncé Nestlé mardi dans un communiqué.

Lire aussi: Nestlé annonce une révolution sucrière

Les laboratoires du numéro un de l’agroalimentaire ont trouvé le moyen de modifier la structure du sucre. C’est «comme si on faisait des cristaux de sucre «creux» qui se dissolvent plus vite», permettant de maintenir la même sensation gustative, promettait fin 2016 Stefan Catsicas, le directeur technologique de Nestlé. Le groupe est en plein tournant pour recalibrer son portefeuille de marques sur des produits plus sains.

Les Suisses devront attendre

Les cristaux poreux seront donc utilisés pour la première fois dans la nouvelle formule de la Milkybar Wowsomes, une réédition de l’emblématique barre de chocolat blanc lancée en 1936 au Royaume-Uni.

Le marché suisse, où ce chocolat blanc est commercialisé sous le nom Galak, devra cependant attendre. Le produit sera distribué, pour l’heure, uniquement au Royaume-Uni et en Irlande, dans «les prochaines semaines», explique le groupe. Avant de souligner que ses équipes en Suisse ont participé – à côté des Tchèques et des Britanniques – à lancer cette innovation sur le marché.

Des pressions des autorités

Dans la plupart des pays occidentaux, les groupes agroalimentaires sont pressés par le législateur à réduire la teneur en sucre de leurs produits. Le 6 avril, le Royaume-Uni mettra justement en place sa taxe contre le sucre ajouté dans les boissons. Dans son communiqué, Nestlé rappelle que ses engagements à combattre le sucre remontent aux années 2000.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)