Même le bouleversant Covid-19 n’y peut rien. Malgré les conséquences économiques tout à fait inédites provoquées par la pandémie qui a frappé le premier semestre 2020, les grandes marques suisses restent à leur place.

Nestlé demeure la marque suisse la mieux valorisée. Elle progresse même de 5,8% depuis 2019, à 20,2 milliards de francs, selon un classement publié jeudi par le bureau de consulting britannique Brand Finance. Le groupe alimentaire, qui place aussi Nescafé dans le top 10 helvétique, devance, et de loin, UBS. La valeur de la marque aux trois clés a perdu 11% depuis 2019, à 9,1 milliards de francs. Onze pour cent, c’est aussi la baisse moyenne enregistrée par le top 50 suisse cette année. Parmi les principaux perdants se trouvent Swiss (-14%), Syngenta (-25%) et ABB (-38%).