Netflix poursuit son ascension. Le service américain de vidéo en ligne a vu son nombre d’abonnés progresser de plus de 5 millions au deuxième trimestre, franchissant pour la première fois la barre des 100 millions, a-t-il annoncé lundi.

Netflix revendiquait fin juin 103,95 millions d’abonnés exactement, soit une hausse 5,2 millions en trois mois, alors qu’il n’en attendait que 3,2 millions de plus. L’essentiel des nouveaux abonnés (4,14 millions) vient de l’international, précise le groupe dans sa lettre aux actionnaires.

Pour le troisième trimestre, Netflix s’attend à une hausse du nombre d’abonnés de 4,4 millions, dont 3,7 millions à l’international.

Lire aussi: Netflix glane plus d’abonnés que prévu

Le bénéfice par action, élément très surveillé aux Etats-Unis, atteint 15 cents, contre 16 attendus en moyenne par les analystes, et 9 cents au deuxième trimestre de l’an dernier. Le bénéfice net atteint quant à lui 66 millions de dollars, contre 41 millions l’an dernier, en hausse de 61% sur un an. Il espère 143 millions au troisième trimestre et 32 cents de bénéfice par action.

Des chiffres récompensés en bourse

Le chiffre d’affaires total du groupe s’élève à 2,8 milliards de dollars, ce qui correspond aux attentes des analystes, soit une hausse de 32,3% par rapport à la même période de 2016.

Comme il l’avait anticipé, le groupe enregistre néanmoins une perte de 13 millions de dollars à l’international au second trimestre mais s’attend à un bénéfice de 30 millions de dollars au prochain.

Lire aussi: Netflix ou le pari gagnant de la fiction maison

Ces chiffres étaient salués en bourse, le titre Netflix gagnant 10,4% à 178,60 dollars à New York dans les échanges électroniques d’après clôture vers 21h GMT.